Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno
Home Ma radio Actualite Kayes : UN NOUVEAU PROJET POUR LA TRANSFORMATION ET LA PRODUCTION DES...

Kayes : UN NOUVEAU PROJET POUR LA TRANSFORMATION ET LA PRODUCTION DES PRODUITS AGRICOLES

L’Agence italienne pour la coopération au développement, dont le siège est à Dakar (Sénégal), est déterminée à aider les communautés rurales de notre pays, particulièrement celles de la région de Kayes, à assurer la sécurité alimentaire dans un environnement sain. C’est dans ce cadre qu’elle vient de lancer des laboratoires pour la transformation et la conservation des produits agricoles dans trois villages (Kamankolé, Kabaté, Marena) du cercle de Kayes.

Il faut rappeler qu’au début de cette année, la coopération italienne a mis en place un projet dont le budget se chiffre à 425 700 euros (278,8 millions de Fcfa). Selon Darrar Ben Zaour Maguiraga, le projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative régionale d’urgence en Afrique de l’Ouest de la coopération italienne pour le développement dans le but de renforcer la résilience et la protection des migrants et des migrants de retour. Cette activité vise à atténuer les causes de l’émigration à travers le renforcement des capacités des paysans et d’autres acteurs du monde rural dans les domaines de la production et de la transformation des produits agricoles. Les initiateurs dudit projet souhaitent alléger les souffrances des populations à travers une campagne d’information sur l’importance de l’agriculture, un secteur prioritaire et pourvoyeur d’emplois.


Après la mise en place d’un centre de formation théorique et pratique à la Radio rurale de Kayes, les initiateurs du projet entendent renforcer les capacités de 15 stagiaires dans le domaine de la transformation et de la production.

«Tous les labos sont alimentés par l’énergie solaire. Les stagiaires retenus pour le démarrage de ces laboratoires, vont travailler sur la tomate, l’oignon, la mangue et la papaye. Ils mèneront également d’autres activités, dont le séchage des produits. Il s’agit de répondre aux besoins alimentaires des populations rurales. Nous voulons nous atteler à la production d’aliments sains, inciter les producteurs à produire davantage et à vendre leurs productions. Nous voulons aussi lutter contre l’émigration. Les populations ont compris l’utilité du laboratoire et l’importance du projet pour leurs localités », a annoncé Darrar Ben Zaour Maguiraga.
Darrar Ben Zaour Maguiraga a indiqué que le projet va entreprendre des activités de sensibilisation, à travers des émissions radiophoniques, sur les effets néfastes de l’émigration.
« Nous voulons concourir à l’autosuffisance alimentaire dans la région à travers la transformation des produits agricoles excédentaires qui seront mis à la disposition des populations pendant les périodes de soudure et de sécheresse. Certains fruits et produits maraîchers comme la mangue et la tomate pourrissent s’ils ne sont pas cueillis à temps. Bref, il s’agit de lutter contre l’émigration à travers la réalisation d’un programme d’activités de 20 mois », a précisé Felice Spingola, responsable pays ACP.
Bandé Moussa
SISSOKO
AMAP-Kayes

Source: L’ Essor

RELATED ARTICLES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments